acceuil
Chasser :

Le UP-WELLING

Quel nom barbare pour identifier un fénoméne météo que l'on connait pourtant trés bien en méditerranée.

Nous l'avons vécu de façon exceptionnelle en c'est été 2006. Depuis le mois de juin des températures terrestres exceptionnelles, jusqu'à 40° mi-juillet ont entrainés une élévation exeptionnelle de la température de l'eau puisque à son niveau le plus haut elle est arrivée à 28° sur certaine portion du golfe du lion. Tout le monde parler de canicule, en moyenne la mer était à 26° sur la 2éme quinzaine de juillet.

Puis début aout une vague de vent venant du nord a durée durant plus d'une semaine avec des pointes à 100 Km. Les température terreste ont chuté a 24°, la canicule était oubliée. mais ce qui c'est passé pour la mer a été terrible. En une semaine l'eau a chuté de 5° en moyenne, avec l'aparition sur certain point du golfe du lion des température de 15° et une eau blanche.

Ce phénoméne est nommé UP-WELLING.

Visualisation colorisé de l'effet du up-welling sur la température de l'eau en méditerranée

Si des vents soufflent de la côte vers la mer, ils entraînent avec eux l'eau qui se trouve en surface. Si ils soufflent le long de la côte et que celle-ci est à leur droite dans l'hémisphère sud (ou à leur gauche dans l'hémisphère nord), la force de Coriolis va faire tourner les courants créés par les vents vers le large.

Dans ces deux cas, la couche d'eau en surface est emmenée vers le large. Le vide qui est alors crée est compensé par les eaux de fond qui vont remonter.

Les eaux de fond sont froides mais riches en nutriments (nitrates, phosphates...) qui sont le résultat de la décomposition des organismes marins. Lorsqu'ils sont ramenés à la surface, les nutriments nourissent le phytoplancton qui utilise également le gaz carbonique dissou pour sa photosynthèse. C'est pourquoi le up-welling est à l'origine d'une importante production de phytoplancton. Et puisque le phytoplancton est la base de l'alimentation de nombreux animaux marins, ces effets se propagent dans la chaîne alimentaire.

Un autre phénoméne météo ?